Béton : la protection des tâches

Mettre en place un béton, c’est bien, mais s’assurer que celui-ci soit durable dans le temps, c’est encore mieux.
Pour protéger le béton contre les « agressions » extérieures, il est possible d’appliquer une sorte de vernis « anti taches ».

Rate this post
Pas de commentaire

Le béton : un matériau sollicité

Le béton est un matériau qui est mis en place à « l’état frais », puis qui durcit progressivement avant de se transformer en « pierre ».

Une fois mis en service, il est soumis à tous les aléas du milieu environnant : circulation, végétaux, salissures.

  • Circulation : piéton, voiture, vélo. En plus d’être vecteur de salissures, le passage de personnes et véhicules entraine une abrasion superficielle.
  • Végétaux : un béton évoluant en extérieur est soumis aux aléas climatiques (pluie, vent, etc.) et à l’apparition de mousses et autres végétaux
  • Salissures : celles-ci peuvent être très diverses, aqueuses ou grasse

Or, pour préserver les propriétés esthétiques du béton dans le temps, on peut mettre en oeuvre une pellicule de protection.

Le produit protecteur

Que ce soit pour une application intérieure (ex : béton ciré) ou extérieure (ex : béton désactivé), le béton peut être traité grâce à l’utilisation d’un produit protecteur.

Celui-ci est généralement appliqué par pulvérisation et il a pour action de protéger le béton contre l’encrassement, tout en facilitant son entretien.

Parmi ses caractéristiques, il est susceptible d’être hydrofuge et oléofuge ; ce qui signifie qu’il protège la surface du béton contre la pénétration d’eau et d’huile.

En outre, il peut offrir une résistance à l’abrasion et aux rayures.

Notons que le produit assure une protection du béton, tout en respectant son état de surface : teinte et minéralité.

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire