Le coffrage du béton

Le béton est un matériau initialement « fluide », qui durcit progressivement avant de se « muer » en « pierre ». La forme du béton est alors déterminée par le « moule » dans lequel il se trouve. Celui-ci porte l’appellation de « coffrage ». Tout savoir sur le coffrage du béton !

Rate this post
Pas de commentaire

Le coffrage : une sorte de « moule » pour béton

Le coffrage est une enceinte dans laquelle est placé le béton fluide. Celle-ci peut être « provisoire » ou « permanente ».

  • Le coffrage provisoire : c’est le coffrage traditionnel. Il est mis en place provisoirement, le temps du durcissement du béton. Dès lors que cette phase est achevée, les éléments des coffrages sont retirés.
  • Le coffrage « permanent » : une fois le durcissement achevé, « l’enceinte » n’est pas retirée. C’est notamment le cas pour les parpaings creux (blocs banchés) ou encore, pour certains planchers dont le béton est contenu dans des planelles.

Les prérequis d’un coffrage réussi

Rappelons avant toute chose que le coffrage est destiné à contenir le béton frais.

Pour cela, le coffrage doit être :

  • Étanche : il doit garder le béton dans l’enceinte pendant toute la phase de séchage
  • Résistant : le coffrage doit résister aux contraintes mécaniques auxquels il est exposé i.e. poussée du béton, action du vent, vibration … N’oublions pas que le béton pèse 2,2 à 2,5 tonnes au m3. Rapporté en mètres carrés, le poids du béton est de 330 à 380 kg/m2 !

Le bois : le matériau de prédilection pour réaliser un coffrage

La plupart des coffrages sont réalisés à l’aide de planches en bois, qui présentent l’avantage d’être pas cher, et de pouvoir être « modulées » en fonction des besoins du chantier (découpe à l’aide de scie, etc.).

Cela étant, on peut également utiliser d’autres matériaux pour réaliser un coffrage :

  • Le PVC : il est notamment employé pour créer des formes incurvées
  • L’alu : un coffrage en métal peut être réutilisé sur d’autres chantiers.
Bricoleurs et maçons : vous avez besoin d’une petite quantité de béton ? Demandez un devis pour une livraison de béton, à partir de 0,5 m3. C’est rapide et gratuit 🙂

Trois conseils pour réaliser un coffrage de dalle béton

Vous prévoyez de réaliser un coffrage ? Voici 3 conseils pour faire un coffrage dans les règles de l’art:

Conseil #1 : assurez-vous que votre coffrage soit rectangulaire

Si vous réalisez un coffrage pour une dalle en béton, assurez-vous qu’il soit bien rectangulaire.

Pour cela, vous pouvez mesurer les diagonales du rectangle.

Si elles sont égales, tout est bon ! Le cas échéant, votre structure n’est pas rectangulaire !

Conseil #2: utilisez des piquets de renfort

Pour contenir la poussée du béton, vous pouvez planter des piquets tous les mètres, au contact des planches de coffrage.

Ainsi, vous renforcerez votre structure.

Conseil #3: prévoyez une pente

Pour une dalle en béton, prévoyez une pente pour éviter les accumulation d’eau.

Vous pouvez partir sur un dénivelé de 1,5%.

Coffrage béton et texture !

Si le coffrage est utilisé pour donner une « forme » générale au béton (pour réaliser une dalle, un escalier ou tout autre ouvrage), il peut également servir pour donner un « effet de texture » (imitation bois, pierre, etc.).

Concernant ce point, il convient de préciser que le béton épouse toutes les « formes » du coffrage, y compris les « empreintes » situées en surface.

Après tout, c’est le concept utilisé pour faire un béton matricé !

Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire