La semelle en béton pour un muret

La semelle en béton pour muret est une fondation superficielle. Son rôle est de stabiliser le mur. Nous verrons comment faire une semelle filante, et à à quel coût.

Rate this post
Pas de commentaire

Lors de la construction d’un muret, vous vous poserez rapidement la question de la fondation.

Nous verrons ce qu’est une semelle de fondation, comment la réaliser, puis nous tenterons de définir si elle est toujours indispensable.

La semelle en béton : qu’est-ce que c’est ?

La semelle en béton est une fondation superficielle, positionnée sous un mur ou un muret.

Elle stabilise l’ouvrage vis-à-vis des charges, et assure sa pérennité dans le temps.

La semelle filante porte le nom de « semelle » car il s’agit d’une fondation isolée pour un élément.

Quelle dimension pour une semelle filante?

La dimension d’une semelle de fondation se définit au cas par cas.

Cela étant, il existe quelques règles simples pour les petits ouvrages maçonnés.

  • La largeur de la semelle doit égale à la largeur du mur + ~30 cm ;
  • La profondeur de la semelle de fondation varie suivant la hauteur du mur. Elle se situe en général autour de ~40-50 cm.

Y a-t-il toujours besoin de faire une semelle en béton sous un muret ?

Les fondations sont l’élément crucial de tout ouvrage y compris un muret. Le muret va être en pierre ou en parpaings et donc être construits sur un socle solide.

Comment faire une semelle en béton sous un muret ?

Les étapes de réalisation de la semelle en béton pour un muret sont très simples à réaliser, les voici :

fondation beton semelle filante muret mur

Coulage d’un béton de fondation.
On notera plusieurs éléments: le béton de propreté, les cales, le ferraillage de la semelle, le béton

  1. Reporter les dimensions du muret. Délimiter la surface du muret au sol, puis tracer également la surface de la semelle de ce muret (largeur = ~2 fois l’épaisseur du muret) ;
  2. Creuser à la profondeur de fondation souhaitée. Elle doit être de ~15cm minimum ou à deux fois l’épaisseur du muret si sa hauteur finale dépasse le mètre ;
  3. Damer la surface et vérifier son horizontalité ;
  4. Poser un film polyane sur la surface et sur les bords de la tranchée ;
  5. Couler un béton de propreté (dosage en ciment faible) sur 5cm pour éviter les remontées d’humidité et séparer le sol de la semelle. Vous devrez attendre 24h avant de continuer les travaux ;
  6. Poser le ferraillage sur des cales pour qu’il ne touche pas le fond de fouille. Pour ce genre de travaux, il existe des cages d’armature carrées ou rectangulaires dimensionnées pour ;
  7. Couler le béton dosé à 300kg/m3 de ciment et le vibrer pour faire ressortir l’air. Vous n’avez pas besoin de lisser parfaitement la surface car le mortier qui va servir à monter le muret adhère mieux sur un béton brut ;
  8. Respectez le temps de séchage du béton. Attendez minimum 7 jours avant de monter le muret.

Quel béton choisir pour la semelle de fondation ?

Si vous le pouvez, favoriser l’utilisation d’un béton autoplaçant pour qu’il se mette parfaitement en place sans intervention.

Le béton autoplaçant est très fluide. Il offre une très bonne planéité de surface. Il se met en place tout seul, par simple coulage. Pas besoin de le vibrer !

Vous pouvez faire encore plus simple en choisissant le béton autoplaçant fibré !

Avec le béton autoplaçant fibré, vous n’aurez pas à mettre de ferraillage. C’est une des solutions les plus simples! Des fibres métalliques, organiques et végétales composent déjà ce type de béton.

Prix d’un béton pour semelle de muret

Pour construire une semelle de muret, vous pouvez faire vous-même votre béton à la bétonnière, ou vous pouvez demander une livraison de béton par camion toupie.

  • Prix d’un béton de chantier : 120 – 230 €/m3
  • Prix d’un béton prêt à l’emploi : il se situe autour de ~100€/m3 – 400 €/m3. Le coût est très fluctuant suivant le type de béton sélectionné, et les frais nécessaires à son transport et à sa mise en place.
Devis livraison béton par camion toupie

Laisser un commentaire